blogueDiabete 1

Le diabète et la santé des gencives

Le diabète et la santé des gencives influent l’une sur l’autre. Cela signifie qu’une glycémie mal équilibrée a un impact négatif sur la condition dentaire. Et, à l’inverse, une infection buccale peut aggraver l’hyperglycémie et favoriser la progression du diabète. Les personnes diabétiques doivent donc faire particulièrement attention à leur santé dentaire, d’autant qu’elles ont en général une prédisposition plus élevée aux infections bactériennes et sont moins aptes à combattre les bactéries. Comment reconnaître alors les signes avant-coureurs avant que la situation se dégrade ? Et surtout, comment prévenir les complications ?

Les personnes diabétiques sont plus sujettes aux maladies des gencives. Beaucoup de médicaments antidiabétiques engendrent en effet une sécheresse buccale. Le manque de salive entraîne une accumulation de tartre et l’apparition de lésions au niveau de la gencive, d’une mycose ou d’un ulcère dans la bouche. De plus, la glycémie favorise le développement des bactéries. Les gencives peuvent devenir rouges et douloureuses, et saigner lors du brossage.

Si le taux de glycémie est très élevé, il peut aggraver les problèmes dentaires et gingivaux. Les dents risquent même de se déchausser si la gingivite évolue vers une parodontite. Cette infection chronique est la sixième complication du diabète. Il s’agit de l’atteinte des tissus qui soutiennent la dent. Pour la traiter, le spécialiste peut avoir recours à des soins non chirurgicaux ou, dans les cas plus sévères, à la chirurgie (une greffe osseuse par exemple).

Enfin, l’excès de sucre transforme la composition de la salive qui devient plus sucrée. Celle-ci favorise alors l’apparition de caries. D’autres facteurs tels que l’hérédité, le tabagisme et une hygiène dentaire inadéquate peuvent également augmenter le risque de maladies des gencives.

 

Quels sont les symptômes d’une mauvaise santé bucco-dentaire ?

Certains signes avant-coureurs peuvent annoncer le début d’une maladie des gencives. En voici quelques-uns :

  • Vos gencives sont rougeâtres, enflées, sensibles au toucher et saignent facilement.
  • Vous avez du pus entre les dents et les gencives.
  • Vous avez en permanence une mauvaise haleine ou un mauvais goût dans la bouche.
  • Vos dents branlent.
  • Votre mastication n’est plus aussi bonne qu’avant.
  • Vos prothèses dentaires ne sont plus ajustées.

 

Comment éviter les complications ?

Évidemment, si vous présentez l’un de ces symptômes, ne tardez pas avant de consulter le dentiste. Par ailleurs, pour éviter d’en arriver là, le mieux est d’effectuer, au moins une fois, voire deux fois par an, un contrôle chez un dentiste ou un chirurgien dentiste. Vous devez également adopter une hygiène dentaire impeccable (brossage des dents avec passage de la soie dentaire deux fois par jour) et bien contrôler votre glycémie.

Mais surtout, une bonne communication avec votre dentiste est nécessaire. À chaque visite, informez-le de votre diabète et des médicaments que vous prenez. Pensez aussi à apporter vos derniers résultats d’analyses et votre matériel d’autosurveillance glycémique pour qu’il soit au fait de votre état de santé. Enfin, prenez rendez-vous avant les repas, de préférence le matin et n’allez pas à jeun à votre consultation. En étant bien informé, votre dentiste pourra vous conseiller adéquatement.